pexels-malte-luk-2244746-1-2-scaled

Service de changement d'huile

Si vous considérez que la pièce maîtresse pour le choix d’une bonne voiture est le moteur, alors vous saurez probablement qu’un entretien qualitatif est primordial pour la préservation d’une longue vie ainsi que de la performance du cœur de la voiture.
Qui dit entretien dit vidange d’huile, il s’agit de la pratique la plus élémentaire pour protéger le moteur. C’est exactement son élément de vie.
Avec toute la puissance que le moteur produit, la chambre de combustion est directement exposée à la hausse de température dépassant les 8000ºC accompagnée par des frottements au niveau des pièces de métal. C’est pourquoi l’huile vient pour créer une sorte d’isolation à l’encontre de la chaleur et de la friction et minimise ainsi la perte de l’énergie et la dégradation du moteur.
L’huile de moteur est composée essentiellement d’une base huileuse sous forme de pétrole brut raffiné associé à des additifs. Elle a pour but la lubrification, le nettoyage et constitue ainsi un agent protecteur contre la corrosion. C’est par ce mécanisme que le frottement des pièces les unes contre les autres est inhibé. De plus, cette huile contribue au refroidissement des pièces sensibles du moteurs. Les additifs possèdent un pouvoir détergeant et dispersant pour nettoyer et retenir toute la saleté et les impuretés au niveau du filtre à huile, avant que l’huile passe via son chemin du retour vers le moteur.
En parallèle à l’huile classique, il existe une huile qui est dite synthétique, c’est-à-dire qu’elle est produite avec une maitrise qui lui confère la caractéristique de supporter des conditions très extrêmes de chaleur et de froid. Pendant que l’huile classique se dégrade ou épaissit dans les conditions de températures les plus extrêmes, l’huile synthétique a pour capacité de rester stable sous les conditions de hautes températures, et liquide face à de basses températures. Avec celle-ci, le moteur est moins exposé à l’usure et conserve sa propreté et son efficacité.
Tout comme chaque pièce mécanique, le temps affecte le moteur et le marque par des usures internes et externes : la poussière s’accumule, le métal se rogne, le liquide antigel et les additifs d’huile se dégradent et se décomposent. Le filtre à huile perd sa capacité de filtration, d’où l’exposition directe du moteur à l’accumulation des particules polluantes.
Maintenant que vous connaissez tous les secrets, vous êtes désormais conscients du danger que recourt le moteur sans le changement de l’huile ou bien en introduisant une huile de faible qualité.
Le changement de l’huile du moteur ainsi que du filtre sont généralement conseillés au bout de 5000km, mais peuvent avoir lieu bien avant selon la sévérité des conditions d’usage. La conduite en ville, surtout dans les conditions d’embouteillage, est accompagnée par des arrêts et démarrages fréquents et cela conduit le moteur à chauffer plus et exercer plus de friction entre les pièces qui le composent.